chandelier


chandelier

chandelier [ ʃɑ̃dəlje ] n. m.
• 1138; de chandelle
1Support destiné à recevoir les chandelles, les cierges, les bougies. bougeoir, candélabre, flambeau, girandole, 2. lustre, torchère; herse. Bobèche d'un chandelier. Le chandelier à sept branches, placé dans le Temple, l'un des symboles juifs traditionnels. — Chandelier pascal.
2 Support, étai. Chandeliers de tranchée, de batayole.
3Fig. Vx Personne sur qui on détourne la jalousie du mari. paravent. « Le Chandelier », comédie de Musset.

chandelier nom masculin (latin candelabrum, candélabre) Support, notamment muni d'une pointe (ou broche), pour bougies, cierges, chandelles. Familier et vieux. Personne sur qui l'on attire la jalousie d'un mari. Pilier de terre réfractaire servant de support pour les pipes pendant leur cuisson. Partie d'un arbre dont le tronc a été rompu, qui reste debout et enracinée. ● chandelier (expressions) nom masculin (latin candelabrum, candélabre) Chandelier d'eau, ensemble constitué par un jet d'eau vertical au-dessus d'une ou de plusieurs vasques. Chandelier de jauge, synonyme ancien de trusquin. ● chandelier (synonymes) nom masculin (latin candelabrum, candélabre) Support, notamment muni d'une pointe (ou broche), pour bougies, cierges...
Synonymes :
- candélabre
- torchère
Partie d'un arbre dont le tronc a été rompu, qui...
Synonymes :

chandelier
n. m. Support pour une bougie, un cierge, une chandelle. Chandelier à sept branches: chandelier traditionnel du culte juif.

I.
⇒CHANDELIER1, IÈRE, subst.
Vx. Fabricant ou marchand de chandelles. À la requête du maître chandelier Fausser (A. FRANCE, Le Génie latin, 1909, p. 105) :
Sur la porte était appendu un squelette, qui, lorsqu'elle était agitée, bruissait comme ces bougies de bois que les chandeliers suspendent pour enseigne, quand elles sont remuées par la bise.
BOREL, Champavert, Don Andréa Vésalius, l'anatomiste, 1833, p. 76.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. [] muet est transcrit en raison de la loi des 3 consonnes. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1294 subst. masc. (Plait gén. de Dijon, B. N. 1. 9873, f° 26 v° ds GDF. Compl.); 1337 subst. fém. (Cart. Alex. de Corbie, B. N. 1. 24144, ibid.). Dér. de chandelle; suff. -ier, -ière.
II.
CHANDELIER2, subst. masc.
A.— Ustensile servant de support aux chandelles, aux cierges et aux bougies, et généralement constitué d'un pied, d'une tige pouvant se diviser en plusieurs branches, d'une bobèche ou d'une cuvette surmontée d'une pointe. Le chandelier à sept branches, qui représentait le système planétaire dans le temple de Jérusalem (DUPUIS, Abr. de l'orig. de tous les cultes, 1796, p. 37) :
1. Comme ses deux chandeliers et son bougeoir n'étaient pas suffisants, il avait emprunté au concierge deux flambeaux; et ces cinq luminaires brillaient sur la commode.
FLAUBERT, L'Éducation sentimentale, t. 2, 1869, p. 77.
SYNT. Grand chandelier; chandelier pascal; chandelier à trois branches; chandelier d'argent, de cuivre, de fer; chandelier de cuisine, d'église.
Rem. Chandelier se trouve parfois empl. comme synon. de lustre. Le plafond, (...) du milieu duquel pendait un immense chandelier vénitien (BOURGES, Le Crépuscule des dieux, 1884, p. 102).
P. ext. Chandelier électrique. Appareil d'éclairage électrique en forme de chandelier. Les chandeliers électriques ou petites lampes portatives (Lar. mén. 1926, p. 521).
P. métaph. :
2. Le Campanile est le chandelier de la lune, du soleil et des étoiles.
SUARÈS, Voyage du Condottière, t. 3, 1932, p. 187.
Loc. [P. réf. à la Bible] Mettre la lumière sur le chandelier. Exposer la vérité au grand jour; mettre le talent en évidence.
Être sur le chandelier. Occuper une place éminente.
B.— Au fig. [de l'expr. tenir le chandelier ou tenir la chandelle, cf. chandelle B 7]. Personne qui favorise, sciemment ou non une aventure amoureuse et sur qui l'on détourne, au profit de l'amant, la jalousie et les soupçons du mari trompé. Synon. paravent :
3. CLAVAROCHE. — (...); c'est lui (le chandelier) qu'on épie en secret; (...) il va, il vient, il s'inquiète, on le laisse ramer, c'est son œuvre; moyennant quoi, l'amant discret et la très-innocente amie, couverts d'un voile impénétrable, se rient de lui et des curieux.
JACQUELINE. — Je ne puis m'empêcher de rire, malgré le peu d'envie que j'en ai. Et pourquoi à ce personnage ce nom baroque de chandelier?
CLAVAROCHE. — Eh! Mais, c'est que c'est lui qui porte la ...
MUSSET, Le Chandelier, 1840, I, 1, p. 23.
C.— Emplois techn. [P. anal. de forme ou parfois de fonction; ce qui évoque l'apparence d'une chandelle; ce qui sert de support]
1. CHASSE [En parlant du lapin ou du lièvre] Faire chandelier. Se dresser sur ses pattes de derrière pour écouter et observer quelle direction prennent les chasseurs. Un lièvre en train de faire chandelier dans un sillon de champ (E. DE GONCOURT, Les Frères Zemganno, 1879, p. 77).
2. MAR. Barre de fer placée verticalement servant de support aux garde-corps, aux fanaux, etc. Le chandelier [de garde-corps d'un navire] est fait en fer creux pour économiser du poids (CRONEAU, Constr. pratique des navires de guerre, t. 2, 1892, p. 148).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1160 « support destiné à recevoir les chandelles » (Enéas, éd. Salverda de Grave, 3554); 2. 1694 « support » en partic. terme de mar. (CORNEILLE); 3. fig. 1840 « personne sur qui on attire la jalousie du mari pour cacher le jeu de l'amant » (MUSSET, Le Chandelier). Issu par changement anc. de suff. du lat. candelabrum (candélabre).
STAT. — Chandelier1 et 2. Fréq. abs. littér. :263. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 303, b) 571; XXe s. : a) 579, b) 204.
BBG. — GOHIN 1903, p. 244. — GOTTSCH. Redens. 1930, pp. 220-221. — QUEM. 2e s. t. 4 1972.

chandelier [ʃɑ̃dəlje] n. m.
ÉTYM. 1160; de chandelle.
———
I
1 Support destiné à recevoir les chandelles, les cierges, les bougies. Bougeoir, candélabre, flambeau, girandole, lustre, martinet, torchère. || Chandelier de cuivre, d'argent, de cristal, de bois. || La bobèche d'un chandelier. || Chandelier à plusieurs branches. || Chandelier d'église.Spécialt. || Le chandelier à sept branches : dans la religion juive, Chandelier qui servait au culte dans le saint du temple.
1 Lorsque tu placeras les lampes sur le chandelier, c'est sur le devant du chandelier que les sept lampes donneront leur lumière.
Bible (Crampon), Nombres, VIII, 2.
2 (…) Les prêtres (…) entretenaient les lumières de dix chandeliers à sept branches (…)
Daniel-Rops, le Peuple de la Bible, III, I, p. 196.
Loc. (style biblique). Mettre la lumière sur le chandelier, la rendre visible pour tous.
3 Personne n'allume une lampe pour la mettre dans un lieu caché ou sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, afin que ceux qui entrent voient la lumière.
Bible (Segond), Évangile selon saint Luc, XI, 33.
2 (XVIIe). Techn. Support, étai. || Chandeliers de tranchée ou de blinde, de batayole : pieux verticaux dans une tranchée.Mar. Barre de fer destinée à soutenir les bastingages, les fanaux…
3.1 Grâce à un copain équipé d'un poste à soudure, j'ai ajouté trois chandeliers sur chaque bord afin de rehausser la filière au voisinage du gouvernail (augmentation de ma sécurité pendant les réglages de la girouette).
Bernard Moitessier, Cap Horn à la voile, p. 174.
3 (De tenir la chandelle). Vx. Personne sur qui on attire la jalousie de qqn (mari, etc.). Paravent.
3.2 Et pourquoi à ce personnage ce nom baroque chandelier ?
— Eh ! Mais, c'est que c'est lui qui porte la…
A. de Musset, le Chandelier, I, 1.
———
II (1294). Vx. || Chandelier, ière. Celui, celle qui fabrique et vend de la chandelle.
4 (…) Pour moi, j'aime mieux qu'Émile ait des yeux au bout de ses doigts que dans la boutique d'un chandelier.
Rousseau, Émile, II.
tableau Noms de métiers.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chandelier — chandelier, ère 1. (chan de lié, ê r ) s. m. et f. Celui, celle qui fait et vend de la chandelle. •   J aime mieux qu Émile ait des yeux au bout de ses doigts que dans la boutique d un chandelier [qu il ait l habitude d aller sans lumière dans l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • chandelier — (n.) late 14c., chaundeler candlestick, chandelier, from O.Fr. chandelier (1), 12c., earlier chandelabre candlestick, candelabrum (10c.), from L. candelabrum, from candela candle (see CANDLE (Cf. candle)). Re spelled c.1736 in French fashion;… …   Etymology dictionary

  • Chandelier — Chan de*lier , n. [F. See {Chandler}.] 1. A candlestick, lamp, stand, gas fixture, or the like, having several branches; esp., one hanging from the ceiling. [1913 Webster] 2. (Fort.) A movable parapet, serving to support fascines to cover… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • chandelier — [n] light hanging from ceiling candelabrum, candleholder, corona, crown, electrolier, gasolier, light fixture, luster; concept 444 …   New thesaurus

  • chandelier — ► NOUN ▪ a large hanging light with branches for several light bulbs or candles. ORIGIN French, from chandelle candle …   English terms dictionary

  • chandelier — [shan΄də lir′] n. [Fr < OFr chandelabre < L candelabrum < candela, CANDLE] a lighting fixture hung from a ceiling, with branches for candles, light bulbs, etc …   English World dictionary

  • Chandelier — This article is about actual chandelier lighting fixtures. For the drinking game, see Chandeliers (game); for the song by Idlewild, see Chandelier (song); for the album by Rachael Sage see Chandelier (Rachael Sage album). Early 19th century… …   Wikipedia

  • chandelier — I. CHANDELIER. s. m. Artisan qui fait ou vend de la chandelle. Maître Chandelier. II. CHANDELIER. s. m. Sorte d ustensile qui sert à mettre de la chandelle, de la bougie ou des cierges. Chandelier d étain, de cuivre, d argent. Grand chandelier.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • CHANDELIER — s. m. Ustensile qui sert à mettre la chandelle, la bougie, ou les cierges. Chandelier d étain, de cuivre, d argent, de cristal. Grand chandelier. Chandelier à plusieurs branches. Chandelier d église.   En termes de l Écriture, Il ne faut point… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • chandelier — I. Chandelier. s. m. Artisan qui fait & vend de la chandelle. Maistre Chandelier. II. Chandelier. s. m. Instrument, ustensile qui sert à mettre de la chandelle allumée. Chandelier d estain, de cuivre, d argent, de cristal. grand chandelier.… …   Dictionnaire de l'Académie française


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.